06 44 12 90 00 nadia.elali@belise.net

Dr Sophie POUJOL, Radiologue

Introduction

L’IRM du sein est un examen complémentaire à la mammographie et/ou l’échographie, qui permet :
• De compléter les résultats obtenus lors de la mammographie et/ou de l’échographie.
• De confirmer l’absence d’anomalie inquiétante.
• De poser une indication de biopsie.
• De réaliser un bilan d’extension.
• De différencier une anomalie bénigne d’une anomalie cancéreuse.
• D’évaluer les effets thérapeutiques de la chimiothérapie, si celle-ci a été effectuée avant la chirurgie.
• De surveiller l’apparition d’éventuelle récidive.
• De vérifier l’état d’implant mammaire après une chirurgie réparatrice.
• Le dépistage de patiente faisant partie d’une famille à risque de cancer du sein et/ou de l’ovaire (génétique ou non).

Le déroulement

Pensez à signaler si vous portez un Pace maker ou une valve cardiaque.

L’IRM mammaire se déroule de la même façon que tout autre type d’IRM.
L’examen dure 20 minutes environ, n’est pas irradiant et indolore.

Il se déroule torse nu, à plat ventre et nécessite une injection de produit de contraste qui n’est pas de l’iode.

Le résultat

À l’issu de ce bilan, un compte rendu d’examen vous sera transmis, avec une conduite à tenir.
Très fréquemment, une échographie est programmée après l’IRM dans le but de contrôler l’image vue
en IRM.
Toutes les anomalies détectées par une IRM mammaire ne sont pas cancéreuses.